Vous l’avez lu dans la presse à la fin de l’année dernière et cela à de nombreuses reprises, 2015 a été une année de merde dont tout les français se souviendrons longtemps.

Pour prendre un bon départ et savoir quoi améliorer cette année, le réalisateur Philippe Joubert a décidé d’en faire le sujet de ce court-métrage de 3 minutes. Repéré par le site Koreus, ce court nous raconte les coulisses de la transition entre l’année 2015 et l’année 2016.

Le réalisateur, fan de l’humour noir incisif avait déjà réalisé White Is Bright, avec cette photographie très travaillée et une écriture décalée et surprenante.